Speerstra Gallery / SWITZERLAND

Téléphone: +41(0) 21 824 20 10

Horaires: Ouvert le vendredi et samedi de 14 à 18 heures et sur rendez-vous.

Chemin des cerisiers,1
1183 Bursins,
Switzerland

Plan d'accès Google Map® (Switzerland)

Speerstra Gallery / PARIS

Téléphone: +33 (0) 9 83 01 45 86

Ouvert du Mardi au Samedi de 14h30 à 19h et sur rendez-vous.

24 rue Saint-Claude
75003 Paris
France

Plan d'accès Google Map® (France)

home / Collection / Buffed Close up 2

Buffed Close up 2

89 x 128 cm / 2011 - spray sur aluminium

Nous voici devant un morceau choisi d’une rue. Le décor est presque quotidien pour chacun de nous. Cela ressemble à un banal graffiti que les services de nettoyage des villes auraient essayés d’effacer. Mais en vain, celui-ci résiste. Certes la peinture a été altérée, mais elle n’a pas disparu. Et c’est là le point de départ d’une réflexion. L’artiste graffiti suisse Thierry Furger nous présente "buffed-close up-2". Tout commence avec le support métallique, ce dernier provenant d'un réel panneau d’affichage publicitaire de la ville de Zurich. Il emprunte son vocabulaire, et son graphisme à l’univers urbain. Le peintre s’adonne à sa passion, reproduisant un tag (c'est a dire son pseudo d'artiste graffiti ) à la bombe, comme il l’aurait fait dans la rue. Mais il ne s’arrête pas là, et va au-delà de la vie de son œuvre. Commence alors le processus d’effacement. Il s’arme alors de produits détergents très corrosifs afin de « nettoyer » son travail. Pourquoi fait-il cela ? Toute la réflexion de l’artiste repose sur la vie du graffiti, du début jusqu'à la fin… et quel est le sort des tous ces tags et graffitis illégaux dans nos villes ? Ils sont destinés à être nettoyés, par le temps, ou par le service du nettoyage des graffitis. Mais ce que Thierry furger veut nous faire implicitement remarquer, c’est que les graffitis ne disparaissent jamais, ils évoluent, toujours en mouvement, laissant toujours une empreinte, comparables à des stigmates. En hommage à tous ces artistes anonymes de la rue, qui en dépits de voir leur œuvre telle qu’ils l’ont faite, les voient évoluer, se modifier avec le temps, jusqu'à être parfois recouvert par une autre peinture, l’intervention du temps ou des hommes ne font que donner plus de pertinence à ces peintures indésirables. C’est une œuvre avant tout sociale et engagée, dénonçant la dérive des politiques d’effacements systématiques des graffitis dans nos villes.

@ Speerstra Gallery / Marie Bourtayre / voix : Yann Marguet

Speerstra/Wiki

Speerstra/Shop

Speerstra/Wiki

Speerstra/Shop