Speerstra Gallery

Téléphone: +41(0) 21 824 20 10

Horaires: Ouvert le vendredi et samedi de 14 à 18 heures et sur rendez-vous.

Chemin des cerisiers,1
1183 Bursins,
Switzerland

Plan d'accès Google Map®

home / Wiki / Thierry Furger

Thierry Furger

Thierry Furger / 1975 / Zurich / Suisse

L'artiste graffiti Thierry Furger est né 1975 à Zurich en Suisse. Il nous expose à travers son travail une réflexion sur les principes de définition du graffiti. Ses oeuvres sur toile et métal sont peintes exclusivement à la bombe. Thierry Furger réalise une peinture pour ensuite recouvrir une partie de son travail à l'aide des mêmes méthodes qu'utilisent les autorités pour nettoyer les trains ou murs. Il laisse ainsi des traces de détergent et des coulures de peintures sur le support. On ne distingue plus que la couleur. Le lettrage est ainsi ravagé par le traitement corosif des produits. Parfois, on peut deviner un halo qui témoigne de l'existance de l'oeuvre passée.

Il nous montre ainsi la nature même du graffiti, qui est de disparaître, que ce soit nettoyé par les autorités, abîmé par le temps qui passe et l'impact du climat, ou encore repeint par un autre artiste. Il veut garder l'aspect illégal du graffiti au sein de la galerie, mais aussi montrer au publique que ces toiles grises sont à la base des oeuvres extrêmement colorées. L'abstraction presque totale de ces toiles, où seules quelques parcelles de couleurs sont encore visibles, amplifie alors l'imagination du spectateur. Ce dernier est alors poussé à s'interroger,  d'une part sur les motivations du graffeur, mais aussi sur la valeur propre d'un graffiti. Est-ce un simple gribouillage? Ou une oeuvre d'art avec une histoire propre, des références?... Cette façon conceptuelle de repeindre les toiles sans regard pour la valeur artistique du graffiti est une manière de porter un regard critique sur l'histoire du graffiti. Il représente là les murs de Zürich qui portent 30 ans de graffitis recouverts. Thierry Furger nous rappelle que malgré son entrée sur le marché de l'art, le graffiti reste une démonstration de l'amour qu'il porte pour le travail illégal, l'éphémère, mais aussi pour la typographie. Il relève les paradoxes du graffiti en galerie, et tente de mieux l'adapter, l'intégrer, sans pour autant oublier les origines.

© Speerstra Gallery et Mathilde Schnegg.